Ratatouille ! Help !

Ratatouille ! Help !

Derrière le terme « diversification » se cache un piège tendu par le pédiatre et mes parents.  Ils ont décidé, comme ça, sur un coup de tête, d’arrêter de me donner du lait et de remplacer ça par des cuillères d’une masse collante orange bizarre… Paraît que c’est de la carotte, et Papa en a même fait un article du blog appelé « gastronomie »… Faut pas exagérer non plus ! Ratatouille ! viens m’aider s’il te plaît !!!

Comme le film était à moitié truqué, voici les photos des coulisses du film !

6 Responses »

  1. C’est bon la bouillie lactée biscuitée !!!!
    Si on essayait les verrines avec des couleurs ?
    Vendredi dernier, Olympe a mangé de la carotte mais comme elle voulait tenir la cuiller toute seule, ça a été assez sportif .
    De toutes façons, Olympe préfère un petit café . Parce que tout le monde autour d’elle , Granny la première, a le sourire aux lèvres en prononçant le mot « café », très peu affichent une mine aussi réjouie en entendant « carotte nature » . Vive la cafotte .

  2. Et bien à la crèche, notre demoiselle a essayé ce lundi un mélange carottes/épinards et ce mardi un duo carottes/champignons… Parce que à la crèche, comme elle mange sans se plaindre, ils déroulent!

  3. bon la carotte seule ce n est pas ton truc ,dis leur que dans diversification ,il y a divers ,peut être que tu préféreras les mélanges ainsi que les fruits ! il faut s armer de patience parce que le bib c est drôlement bon !! bisous ma puce

  4. Alors ici experte en difficultéSSSS diversification. J’ai suivi tous les conseils (parce qu’on fini par en réclamer), même les plus fous, j’ai prié tous les saints de la gastronomie (j’ai fait les recette du site babycook du genre purée de carottes au jus d’orange pour sucrer un peu plus ou courgettes au jus de pommes… des heures de boulot) et de la mal bouffe (puisque c’est ainsi tu auras, du blédina enfin, du Hipp!). Et rien…. puis elle a découvert la ratatouille avec plein d’herbes et de paprika, et le filet mignon à la sauge dans notre assiette. Elle a ouvert la bouche alors on a saisi l’occas!). Visiblement elle n’avait pas idée du prix du petit chef teraillon, l’ingrate.
    Je vous souhaite de la patience, faite des pauses (pour votre morale), et garder en tête que ça sera grave la honte de se pointer au collège avec son bib et alors elle se diversifiera toute seule quand elle en aura envie (car de toute façon c’est eux qui décident).
    Maintenant ta filleule raffole des olives (sans noyaux), des cornichons, du concombre, des champignons crus, de la viande de grisons qui piquent mais toujours pas de purée de carottes ni de pommes de terre! mais à quoi pense Blédina?

    Alors belle Olympe: prends ton temps car si t’accepte trop vite la bouillie fini le câlin en même temps que le bib!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>